• « Depuis 1 an, nous bâtissons ensemble une industrie maritime québécoise forte et innovante parce que c’est en misant sur nos atouts que nous développerons une expertise unique [...] » – Philippe Couillard

  • Rencontre fructueuse du premier ministre du Québec avec des dirigeants de la compagnie maritime Hapag-Lloyd et du Port d’Hambourg

  • Prolongement du quai 10 du port de Trois-Rivières, grâce à des investissements des gouvernements du Québec et du Canada

  • Le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 450 000 $ à la Corporation de gestion et de mise en valeur du mont Saint-Joseph

  • Québec accorde jusqu’à 125 000 $ pour l’élaboration du plan de développement relatif à l’implantation d’une zone industrialo-portuaire à Cacouna

  • La Stratégie maritime du Québec : un projet unique, ambitieux et intégré de développement économique, social et environnemental

Le savoir-faire et les richesses maritimes du Québec

Avec la Stratégie maritime, le gouvernement, en concertation avec les différents acteurs du milieu, dévoile ce que sera le Québec maritime, d’ici les quinze prochaines années. Il indique le chemin à suivre afin que tous et toutes travaillent ensemble pour faire du Québec une nation maritime prospère, tournée vers l’avenir. En 2030, la Stratégie maritime aura amené le Québec à tirer pleinement et durablement parti de son savoir-faire et de ses richesses maritimes.

Grandes orientations de la Stratégie maritime

Économie, Environnement, Social

La Stratégie maritime, la première de l’histoire du Québec, présente une vision à l’horizon 2030, tout en détaillant un plan d’action pour les cinq prochaines années, soit pour la période 2015-2020.

Ce plan, à la fois ambitieux et réaliste, a pour objectifs de stimuler une croissance durable de l’économie maritime québécoise et d’encourager la création d’emplois de qualité, dans toutes les régions du Québec. Ce plan vise également à protéger l’intégrité des écosystèmes fluviaux et marins du Québec, tout en améliorant le mieux-être des communautés situées sur le territoire maritime.

Cliquez ici pour plus d’information

De 2015 à 2030 il s'est créé plus de 30 000 emplois ...

Stratégie maritime et Plan Nord

La Stratégie maritime est élaborée en complémentarité avec le Plan Nord, qui générera un trafic fluvial additionnel, dans différentes régions maritimes. Pour cette raison, la Stratégie maritime entend investir dans les infrastructures maritimes qui desservent ces régions. Le transport maritime sera mis à profit, notamment pour le transport du minerai pour l’approvisionnement d’entreprises ou encore de populations éloignées ou isolées. Pour ce faire, le transport maritime courte distance (TMCD) représente un bel exemple sur lequel la Stratégie maritime entend miser.

Mot du ministre

La Stratégie maritime est un plan ambitieux et visionnaire qui mettra en valeur l’immense potentiel maritime du Québec et en favorisera la croissance et la pérennité, dans les prochaines années. Un plan qui nous permettra de valoriser une ressource aux possibilités de développement infinies : le Saint-Laurent.

Ce projet de société, élaboré sur un horizon de quinze ans, misera sur les avantages concurrentiels du Québec, et en particulier sur son positionnement géographique stratégique par rapport aux grands marchés internationaux et nationaux, dans un contexte où les échanges commerciaux sont favorisés par différents accords économiques de nature internationale.

La Stratégie maritime appartient aux citoyens et aux citoyennes de nos régions, qui bénéficient du savoir-faire et du leadership nécessaires afin de faire rayonner notre industrie, bien au-delà des frontières. Elle appartient aux gens d’affaires qui découvriront en elle, notamment avec l’implantation des pôles logistiques et des zones industrialo-portuaires, des occasions d’affaires insoupçonnées. Enfin, elle appartient à toutes les Québécoises et à tous les Québécois soucieux de mener à terme un développement maritime responsable, dont les bénéfices se feront sentir partout en province, par la croissance de notre économie et la création d’emplois stimulants, dans toutes nos régions.

Élaboré avec la participation soutenue des forces vives du milieu maritime, notre plan d’action, pour les cinq prochaines années, jettera les bases du Québec maritime de l’avenir. Nous poserons des actions concrètes pour soutenir les chantiers maritimes québécois, favoriser le transport maritime de courte distance, améliorer l’offre de service de la Société des traversiers du Québec, développer l’industrie touristique maritime, assurer la pérennité de l’industrie des pêches et de l’aquaculture, appuyer l’innovation et la recherche ainsi que pour soutenir la formation et le développement d’une main-d’œuvre qualifiée. Ainsi, le Québec sera appelé à tirer parti pleinement de son savoir-faire et de ses richesses maritimes.

Aujourd’hui, il ne tient qu’à nous de faire de ce majestueux cours d’eau un acteur économique, social et environnemental de premier plan. Par le déploiement de la toute première Stratégie maritime de notre histoire, nous façonnerons ensemble le Québec de demain. Un Québec tourné vers le développement responsable de l’une de ses plus précieuses ressources : le Saint-Laurent.

signature-jean_damour

Jean D’amour

Ministre délégué aux Affaires maritimes
Ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

Jean D'amour, Ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la Stratégie maritime