Formations

Élaboré avec la participation soutenue des forces vives du milieu maritime, le plan d’action pour les cinq prochaines années jettera les bases du Québec maritime de l’avenir. Des actions concrètes seront posées pour soutenir la formation et l’établissement d’une main-d’œuvre qualifiée. Ainsi, le Québec sera appelé à tirer pleinement parti de son savoir-faire.

Des comités sectoriels de main-d’œuvre ont déjà ciblé certains besoins. Le gouvernement travaillera de concert avec le milieu et veillera notamment à l’élaboration de nouveaux types de formation pour répondre aux besoins dans les secteurs d’avenir ainsi qu’aux nouvelles exigences en matière de santé, de sécurité et de protection de l’environnement. Il entend également prendre des mesures afin de favoriser l’adéquation entre le niveau, la qualité ainsi que la quantité des formations et les besoins en main-d’œuvre de l’industrie à court et à long terme.

Le gouvernement, en partenariat avec les acteurs du milieu de l’enseignement, notamment les commissions scolaires et les centres de formation spécialisés, tels que l’Institut maritime du Québec (IMQ) et l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec (ÉPAQ), travaillera à la mise sur pied d’une offre de formation adéquate pour répondre aux besoins du marché.