Moderniser et assurer la pérennité de l’industrie des pêches et de l’aquaculture

Pour moderniser et assurer la pérennité de l’industrie des pêches et de l’aquaculture, la Stratégie maritime propose trois axes de développement : les biotechnologies marines, l’aquaculture ainsi que la durabilité des pêches. Ce soutien à l’industrie des pêches et de l’aquaculture s’inscrit dans la perspective durable du développement de l’économie maritime, particulièrement pour la pérennité des ressources halieutiques.

Actions prioritaires

Soutenir le Plan d’action 2013-2018

Soutenir la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2018 : développer notre industrie des pêches et de l’aquaculture commerciales.

Soutenir les biotechnologies marines

Miser sur les biotechnologies maritimes et les soutenir par l’intermédiaire d’instituts tels le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM), Merinov et l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER).

Soutenir l’obtention des écocertifications

Soutenir les efforts des flottilles de pêche désirant obtenir des écocertifications.

Appuyer la gestion durable des stocks de poissons et d’autres ressources halieutiques

Appuyer les efforts visant une gestion durable des stocks de poissons et d’autres ressources halieutiques.

Maintenir des mesures encourageant la relève

Maintenir des mesures encourageant la relève comme les exemptions de gain en capital et le programme de relève pour les jeunes pêcheurs et pêcheuses.

Soutenir l’industrie des pêches et de l’aquaculture commerciales

Maintenir l’appui financier pour soutenir l’industrie des pêches et de l’aquaculture commerciales.

Investissement de 15 M$,
sur trois ans

Prolonger le crédit d’impôt

Prolonger le crédit d’impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec.

Favoriser le tourisme

Favoriser le tourisme à bord des bateaux de pêche.

Soutenir la relance de l’industrie du loup marin

Soutenir les initiatives visant la relance de l’industrie du loup marin (phoque).