Retour aux communiqués
6 décembre 2017

La France et le Québec se mobilisent pour une mise en œuvre exemplaire de l’AECG/CETA dans le domaine du transport maritime

Québec, le 5 décembre 2017 – À l’issue d’une rencontre avec la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, le Secrétaire général de la Mer, Vincent Bouvier, pour la France, et le Secrétaire général associé aux affaires maritimes, Georges Farah, pour le Québec, agissant à titre de coprésident du Comité bilatéral de l’Institut France-Québec pour la coopération scientifique en appui au secteur maritime (IFQM), annoncent que l’Institut met en place un groupe de travail chargé d’explorer les pistes de recherche sur le transport maritime durable et intelligent.

Cette initiative doit permettre au Québec et à la France de travailler conjointement à la recherche de solutions aux possibles impacts de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AECG/CETA), dans le contexte d’une augmentation attendue du transport de marchandises par la voie maritime. En tout respect de l’esprit de l’accord, ils contribueront ainsi à sa mise en œuvre exemplaire.

Les deux gouvernements s’appuient sur la force de recherche stratégique que représente l’IFQM, qui regroupe des experts de haut niveau en innovation dans le secteur maritime. Lancé en octobre 2016 par les premiers ministres français et québécois, l’IFQM a pour objectif de développer les coopérations bilatérales et de favoriser l’émergence de nouvelles connaissances et des nouveaux projets de recherche au service des sociétés française et québécoise.

Citations :

« Nos expertises respectives contribueront, sans l’ombre d’un doute, à mener à bien la mise en œuvre exemplaire de l’AECG en ce qui concerne le secteur maritime. L’entrée en vigueur de l’AECG nous permettra d’accroître et de diversifier davantage nos échanges commerciaux. C’est à nous de demeurer alertes afin de garantir une application respectueuse de l’environnement et des principes du développement durable. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

« Je me félicite de cette initiative conjointe qui s’inscrit parfaitement dans les objectifs de l’IFQM et, plus largement, dans le développement de la coopération franco-québécoise en matière maritime. »

Vincent Bouvier, secrétaire général de la Mer

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 29 représentations dans 16 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- 30 -