Retour aux communiqués
25 avril 2017

Le Gouvernement du Québec s’associe au colloque Arrivons à bon port, avec la Stratégie maritime du Québec

Saguenay, le 25 avril 2017. – Le Gouvernement du Québec est fier partenaire du colloque Arrivons à bon port, organisé par le Centre du savoir sur mesure de l’Université du Québec à Chicoutimi. Ce rendez-vous, qui se tient aujourd’hui et demain, à Saguenay, porte sur la gestion des risques liés aux navires de croisières.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, a pris la parole pour traiter de l’importance de la sécurité dans la mise en valeur du Québec maritime, faisant ressortir la place fondamentale qu’occupe la gestion des risques d’incidents maritimes dans la mise en œuvre de la Stratégie maritime du Québec. Cette importance se traduit par les investissements que la Stratégie consacre déjà à l’amélioration des infrastructures portuaires destinées aux croisières. La question de la sécurité connaîtra bientôt un tournant majeur avec la création d’un centre d’expertise sur la gestion des risques d’incidents maritimes, lequel se consacrera à la prévention, à la préparation, à l’intervention et au rétablissement en cas d’incidents maritimes.

Le colloque consiste en différents ateliers de discussion et de réseautage portant sur la sécurité des croisières. Il accueille une série de conférenciers qui traitent notamment de l’avantage concurrentiel que constitue la sécurité des destinations et des leçons tirées d’incidents survenus, des travaux portant sur l’élaboration d’une approche de gestion pour les incidents majeurs et de l’accompagnement des municipalités dans la mise à niveau de leurs plans d’urgence en matière d’incidents impliquant des navires de croisières.

Citation

« Parce que tirer profit de notre territoire maritime ne doit jamais être fait à son détriment, la sécurité est évidemment au cœur de la Stratégie maritime. Je me réjouis de constater que le milieu maritime y accorde une aussi grande importance, ce que démontre l’intérêt que suscite ce colloque. Après tout, c’est ensemble que nous ferons en sorte de préserver notre environnement maritime, dont nous sommes toutes et tous responsables.

Par ailleurs, l’accueil qu’on fait à nos croisiéristes, notamment à Saguenay, est de plus grande importance. Ainsi, nous devons évidemment maintenir nos infrastructures modernes et efficaces, afin de charmer nos visiteuses et visiteurs et d’être à même de les recevoir en plus grand nombre. J’ajouterai qu’en matière de croisière, la sécurité de nos destinations représente un avantage concurrentiel qu’on ne peut prendre à la légère, ce à quoi la Stratégie maritime se consacre déjà. »

Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes

Lien connexe

www.strategiemaritime.gouv.qc.ca

- 30 -