Retour aux communiqués
4 avril 2017

Le ministre Jean D’Amour prône un développement responsable des transports

Montréal, le 4 avril 2017. – La Stratégie maritime du Québec nous permet aujourd’hui d’envisager l’avenir du transport des marchandises, élément central de la vitalité économique du Québec, dans une perspective de développement durable. Voilà le message clé livré aujourd’hui par le ministre Jean D’Amour devant l’Association québécoise des transports, rassemblée à Montréal à l’occasion de son 52e congrès annuel.

M. D’Amour a rappelé que l’atteinte de la cible ambitieuse du Québec en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre était intimement liée à une contribution tangible du milieu des transports. Il a notamment fait référence au transport de marchandises, un secteur qui a généré quelque 114 400 emplois au Québec, en 2014, et qui a permis d’acheminer plus de 500 millions de tonnes de produits aux quatre coins de l’Amérique du Nord. Le ministre a fait valoir l’immense potentiel du transport maritime à cet égard, un mode de transport moins polluant qui permet de véhiculer de plus grandes quantités de marchandises à un coût inférieur. Il a également souligné qu’il y aura une recherche constante d’efficacité énergétique tout au long des chaînes logistiques.

Citation :

« Déjà, le Québec se positionne comme leader en matière de lutte contre les changements climatiques, tant sur la scène canadienne qu’à l’échelle internationale. Il faut aller encore plus loin pour assurer la sauvegarde de notre environnement et de notre territoire maritime. Pour ce faire, nous avons besoin des partenaires responsables et innovants dont l’industrie québécoise regorge. L’Association québécoise des transports est l’un de ceux-là. »

Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes

Lien connexe

www.stratégiemaritime.gouv.qc.ca.

- 30 -