Retour aux communiqués
25 septembre 2017

Navire de recherche Lampsilis de l’Université du Québec à Trois-Rivières – Québec accorde plus de 1,7 million de dollars à Reformar pour soutenir les activités de recherche du navire

Trois-Rivières, le 25 septembre 2017. – Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1 750 000 $ à l’organisme Reformar pour soutenir les activités et l’entretien du navire Lampsilis, lequel constitue une importante plateforme de recherche permettant notamment l’acquisition de données sur la portion fluviale et l’estuaire du Saint-Laurent.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D’Amour, en a fait l’annonce aujourd’hui, en compagnie du député de Trois-Rivières, M. Jean-Denis Girard.

Les activités de recherche du Lampsilis, un navire appartenant à l’Université du Québec à Trois Rivières et dont la gestion a été confiée à l’organisme Reformar, visent entre autres à dresser un bilan des écosystèmes marins du Saint Laurent et à en suivre l’évolution.

Citations

« Nous sommes fiers de soutenir les activités de recherche du Lampsilis, qui rejoignent de près les orientations de la Stratégie maritime du Québec. En effet, la protection de la biodiversité des écosystèmes d’eau douce et d’eau marine revêt une importance particulière pour notre gouvernement. Nous serons d’ailleurs toujours présents pour continuer d’appuyer la recherche et l’innovation afin de mieux comprendre, de préserver et d’exploiter de façon responsable et durable nos ressources maritimes. »

Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« Nous misons sur la recherche effectuée par le Lampsilis afin de définir et de suivre l’évolution des écosystèmes marins du fleuve Saint-Laurent, qui font partie des ressources naturelles de la Mauricie. Cet investissement permettra aux chercheurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières de pouvoir tirer pleinement profit des équipements technologiques de ce navire. La Stratégie maritime est un important levier de développement pour Trois-Rivières, nos entreprises et la recherche réalisée par notre université. »

Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières

« C’est avec enthousiasme que nous appuyons la poursuite des activités de cet important navire, qui contribue à renforcer l’expertise et le rayonnement de l’Université du Québec à Trois-Rivières dans le domaine de la recherche en milieux aquatiques littoraux et fluviaux. Par ailleurs, la collaboration de cette université avec Reformar est un bel exemple de la mobilisation des acteurs de la recherche et de l’innovation, qui sont animés par la volonté de stimuler davantage la croissance de l’économie maritime dans la région de la Mauricie. »

Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Pour mettre en place les conditions essentielles à une économie maritime respectueuse des principes du développement durable, il faut pouvoir miser sur les efforts en recherche et en innovation réalisés au Québec. Des efforts comme ceux déployés par l’Université du Québec à Trois-Rivières et par son partenaire Reformar afin de mener des projets de recherche aux retombées considérables pour le Québec maritime de demain. »

Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Nous saluons l’importante subvention annoncée aujourd’hui par le gouvernement québécois, laquelle permettra l’utilisation du navire Lampsilis à son plein potentiel pour le plus grand bénéfice non seulement des chercheurs de l’UQTR et de leurs partenaires, mais du Québec tout entier. De fait, cette précieuse aide aura pour effet de propulser la recherche sur la portion fluviale et l’estuaire du Saint-Laurent, en vue de relever les défis environnementaux du 21e siècle dans une perspective de développement maritime durable. »

Daniel McMahon, recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières

Faits saillants :

  • En 2003, l’Université du Québec à Trois-Rivières, en collaboration avec les gouvernements fédéral, provincial et municipal, a attribué le mandat à Chantier naval Matane de construire le Lampsilis, un navire de recherche de type catamaran. La gestion de ce navire a été confiée à l’organisme Reformar, partenaire de l’Université du Québec à Trois-Rivières et de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski.
  • L’organisme Reformar a pour mission d’accompagner et de soutenir, par l’entremise de ses infrastructures, les chercheurs, les établissements de recherche et de formation ainsi que les organismes gouvernementaux et privés dans la réalisation de leurs projets de recherche et d’innovation dans le secteur des sciences et des technologies de la mer.
  • La Stratégie maritime du Québec vise une utilisation optimale et responsable du potentiel maritime québécois. Elle engendrera, d’ici 2030, des investissements de plusieurs milliards de dollars et soutiendra 30 000 emplois directs dans toutes les régions du Québec.

Liens connexes :

Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :

- 30 -